Un candidat pour le Manifeste

Le 1er décembre 2008, le Parti socialiste européen a adopté un Manifeste à son congrès de Madrid. On s’en souviendra peut être un jour comme d’un document historique. Car pour la première fois, les partis socialistes et sociaux-démocrates d’Europe ne lanceront pas des campagnes nationales indépendantes les unes des autres lors des élections européennes. Pour la première fois, ils ont rédigé un programme offensif et détaillé, destiné à devenir la base de leur campagne européenne et de leur action politique s’ils emportent les élections. Pour la première fois, ils dessinent ce que pourrait être l’Europe politique.

L’Europe politique n’est pas – pas seulement – une question de règles constitutionnelles. L’Europe politique c’est d’abord très simplement le choix exercé par le peuple. Et un tel choix ne peut avoir lieu que si des options claires sont présentées aux électeurs. Plus l’Europe est éloignée, plus les enjeux doivent être simples. Or il n’existe pas de consensus à l’heure actuelle dans le Parti socialiste européen pour présenter un candidat à la présidence de la Commission européenne. Comment faire campagne pourtant si l’on s’en abstient ? Quel sera le rôle d’un Parlement européen de gauche, muni de son Manifeste, réduit à amender les projets d’une nouvelle Commission de droite ?

Le temps n’est plus où les gouvernements nationaux étaient les seuls ressorts de l’Europe. Si nous croyons à la démocratie, elle doit s’exprimer directement jusqu’à déterminer la politique de la Commission. Annonçons que nous présenterons un candidat à la présidence de la Commission ! Nous ne manquons pas en Europe de socialistes intègres, compétents et respectés comme Poul Nyrup Rasmussen, le président du Partis socialiste européen. Annonçons que si la gauche l’emporte, le Parlement européen censurera toute Commission autre que celle qu’il a choisie. Personne ne pourra s’y opposer si les citoyens européens ont voté en ce sens.

Alors que la profondeur et la violence de la crise imposent que nous nous unissions, alors que nous voulons défendre notre modèle social européen, alors que nous voulons que l’Europe devienne le leader de la croissance verte, les politiques de la Commission doivent être décidées lors des élections européennes.

Nous voulons un candidat pour le Manifeste !

Print Friendly

Leave a Reply