Le rail des faux-culs

 

Gag! La SNCF a commandé des trains trop larges pour passer en gare! Une fois que Twitter s’est bien bidonné, place aux gens sérieux.

C’est la preuve de la faillite de la séparation de la SNCF (trains) et de RFF (voies). Il est évident qu’il faut les rassembler à nouveau pour que l’information circule et que ça marche. Encore une connerie qui nous vient de Bruxelles pour imposer sa concurrence dont personne ne veut et qui ne marche pas.

Non mais LOL quoi.

Parce que dans le modèle magique à la française, on aime pas la concurrence. Donc quand Bruxelles demande une séparation comptable du rail et des trains pour que les concurrents puissent payer le coût réel du rail quand ils roulent, et pas se faire refiler le prix du sandwich SNCF en rab, chez nous on fait comme ça: Les trains et les gares, c’est la SNCF. Les rails et les quais, c’est RFF. Mais RFF va pas avoir d’ingénieurs pour s’en charger, non elle va demander ça à la SNCF. Dans la transparence comptable la plus môgique qui soit, bien entendu.

Du coup tout le monde pleure que le fret ne se développe pas en France. Mais savez-vous que 20% des créneaux sont inutilisés parce que RFF ne sait pas s’ils sont libres à cause des travaux sur ses voies? C’est dire à quel point RFF contrôle le bidule!

Lors de l’accident de Brétigny, une éclisse était défectueuse. C’est le rail, donc c’est la responsabilité de RFF et pas du train qui est passé dessus. Pourtant, Guillaume Pépy, président de la SNCF, reconnaît sa responsabilité car ce sont bien les agents de la SNCF qui entretiennent les voies. SNCF infra plus précisément, ou plus précisément encore les entreprises sous-traitantes de SNCF Infra.

Donc: La SNCF achète des trains trop larges pour des quais dont elle assure l’entretien. Mais c’est pas sa faute parce qu’elle était pas au courant parce qu’ils ne lui appartiennent pas, et s’il lui appartenaient y’aurait pas de problème et qu’on arrête de faire chier avec la concurrence.

Au fait la concurrence c’est mal pour rappel. Et un système où les régions payent les rames, mais qu’elles appartiennent à la SNCF, payent la subvention de fonctionnement mais sans savoir combien ça coûte, et n’ont pas le droit d’aller voir ailleurs, c’est bien. Et tout le monde sait que ça marche, non?

 

Print Friendly

Leave a Reply